Fantask Créations Interview Mbimag

Fantask creations by mu Murielle C. Thomas portrait Interview mbi mag.jpg

Hello Les Ladies, Je vous retrouve dans un nouvel article pour l’interview de Fantask Créations by Mu, une personne que j’apprécie beaucoup, de part ses conseils et sa positivité. Elle est éclectique de ses créations et talentueuse. J’ai donc décidé de l’interviewer. Cela fait un petit moment que j’y pense mais les interviews ne sont pas vraiment mes articles de prédilection, du coup j’oublie facilement cette rubrique qui est pourtant très enrichissante, car on y partage de belles rencontres et de beaux talents. Allez c’est parti, pour la fantasque interview !

Interview

Fantask creations by mu logo Interview mbi mag.jpg

Présentation.

Je m’appelle Murielle Cabarrus Thomas et je suis créatrice de bijoux, de vêtements et styliste maré tèt. Je pense des vêtements pour toutes les morphologies et j’anime aussi des ateliers marè tèt (attaché de foulard). Ce sont des ateliers où les femmes apprennent l’art d’attacher le foulard. Je suis aussi la directrice artistique et la créatrice du concours Fanm Fantask, qui est une expérience que toutes femmes devraient vivre. Toutes les femmes y sont conviées, de 20 à 120 ans, de toutes origines, ethniques et classes sociales. C’est un concours qui permet aux femmes de se redécouvrir, de prendre confiance en elles. Il existe depuis 2014. On est donc dans les préparatifs de la 5 ème édition.

 

Qui se cache derrière Fantask Créations ? Pourquoi ce nom ?

Fantask creations by mu bijou Interview mbi mag.jpg

Fantask Créations c’est une marque que j’ai créé il y a 20 ans, dès mes débuts de créatrice de bijoux. J’ai toujours créé des bijoux depuis très jeune. Je m’étais mise en tête de lancer ma marque et j’ai choisi le mot “Fantasque” parce que j’aime bien changer, c’est à dire que mes créations ne vont pas toujours dans le même sens. Ce mot qui signifie “changeant, exubérant”. C’est ce que je suis, ce mot me défini bien. Par exemple dans la création de mes bijoux (en allu, en perle, en graines,etc.) et pareille pour mes vêtements, d’où le nom Fantask Créations. Ce que j’aime dans la création c’est de voir les choses se transformer, ce qui va avec Fantask.

 

Pourquoi avoir décidé de te lancer dans le maré tèt ? Qu’est ce qui t’a motivé à lancer ta marque ?

Je me suis lancée dans le maré tèt pour des raisons esthétiques, c’était vraiment un besoin personnel. Il y a quelques années j’étais encore du coté obscure, je me défrisais les cheveux et j’ai fais un mélange étonnant : défrisage, décoloration et tresses. Quand j’ai voulu enlever les tresses, j’ai perdu une grande partie de mes cheveux et c’est comme ça que j’ai commencé à porter les foulards de manière régulière, de façon très basique à l’époque.

Je me suis vraiment décidée à lancer mon activité professionnelle en 2009-2010. C’était après ma rencontre avec une Jamaïcaine, Dee McCalla qui faisait des ateliers maré tèt en Guadeloupe. Là, je me suis dis pourquoi ne pas me lancer ? Et ce qui était une nécessité est devenue une passion.

Enfaite, c’est toujours dans la même optique pour moi, voir la transformation des choses, des matières, d’où le choix du papillon dans mon logo au départ. Passer d’un tissu ou d’une autre matière pour obtenir une sculpture sur la tête juste en mélangeant le tout. Je trouve ça fascinant. Et cela devient encore plus fascinant, quand je vois le visage des femmes transformées, même sans artifices (maquillage ou autre). On redécouvre son visage, la forme des yeux, de son nez, de ses pommettes, on redécouvre son charme… Et surtout la femme que je coiffe se découvre et se redécouvre devant le miroir c’est ce moment que j’adore.

Quel est ton marté tèt préféré ?

Je n’ai pas de maré tèt préféré, je me rends compte chaque matin que c’est un gros dilemme pour me coiffer. Le maré tèt préféré pour moi c’est celui avec lequel on se sent bien. C’est celui avec lequel sans même le verbaliser, on se trouve belle. Celui qui nous sublime, qui nous permet de nous sentir bien.

Fantask creations by mu Coiffe Interview mbi mag.jpg

Où es-tu basé ? As-tu une boutique fixe, en ligne ou mobile ? Où pouvons-nous profiter de tes services ?

J’ai une boutique en Guadeloupe Fantask Créations, qui se trouve à Grand Camp aux Abymes. J’ai aussi une boutique en ligne sur mon site Fantask-Creations.com que j’ai appelé La Fantask Boutik. Et je viens régulièrement en Martinique pour des événements parce que l’accueil est tellement chaleureux que je m’y sens comme chez moi à chaque fois. Donc on peut dire maintenant que j’ai un pied en Martinique.

 

As-tu prévu des événements prochainement, dont tu peux nous parler ?

Quand je viens en Martinique, j’organise des ventes privées et je participe aux salons et aux foires. Bientôt, j’aurais une vente privée et une série d’ateliers qui auront lieu du 28 au 29 Avril à l’espace Dd au Lamentin. Il est prévu que je sois également en Martinique au mois de Mai à l’occasion de la fête des mères. Vous pourrez en découvrir plus prochainement sur ma page Facebook ou sur le site internet.

Fantask creations by mu Atelier vente privée Interview mbi mag.jpg

Comment définirais-tu la beauté de la femme noire ?

La beauté de la femme noire pour moi est dans un tournant, un carrefour parce qu’avec tout ce que les femmes noires et même les hommes noirs ont eu comme influences forcées ou pas. Je me dis que là, en 2018 on est vraiment à un tournant. Les femmes ont commencé à revenir au naturel. Il y a une acceptation, une mise en valeur des peaux noires foncées. Pour moi, la beauté de la femme noire n’est pas encore bien définit.

Un mot d’encouragement pour nos lectrices ?

Je parle beaucoup donc ce sera plus long qu’un mot. Je voudrais simplement dire aux femmes  s’encourager et se féliciter chaque matin. Qu’elles puissent prendre le temps de se dire : “Je suis une femme forte, intelligente et belle”. Toutes les femmes sont belles, chacune à leur façon d’accord.

Pour celles qui ne te connaissent peut-être pas encore, peux-tu rappeler où elles peuvent suivre ton actu ?

On peut me suivre sur Facebook, j’ai une page Fan Murielle C THOMAS une autre Page Facebook Fantask creations Maré Tèt. J’ai aussi une page pour la boutique Fantask Creations By Mu et un profil sur Instagram Fantask Créations, sans oublier le site internet. Au plaisir de vous retrouver et de partager avec vous.

Merci Mya.

Merci Murielle

 

Conclusion

J’espère que vous avez appréciés autant que moi cet interview de Fantask Créations. La personnalité et le travail de Murielle est fantastique, unique. Je vous invite donc à la découvrir à son prochain événement qui se déroule ce week-end, au Lamentin en Martinique. N’hésitez pas à la suivre sur ses réseaux et allez visiter son site.

 

N’HÉSITEZ PAS à PARTAGER CET INTERVIEW SUR LES RÉSEAUX, NOUS SOMMES HEUREUSES DE SAVOIR QUE VOUS APPRÉCIEZ NOTRE TRAVAIL. LAISSEZ DES COMMENTAIRES SOUS CET ARTICLE SI VOUS AVEZ APPRECIEZ ET N’OUBLIEZ PAS QUE VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER PAR LA RUBRIQUE CONTACT.

Laisser un commentaire